Bâtir l’équipe

15Feb12

Posted on February 15, 2012 by Chris Arsenault at iNovia Capital

Nous sommes fiers d’annoncer que David Nault a rallié les rangs d’iNovia Capital en tant qu’entrepreneur en résidence à plein temps. Entre autres responsabilités, David s’occupera de l’évaluation des occasions d’investissement provenant du Québec et apportera son soutien à notre écosystème entrepreneurial en croissance.

Au cours des deux derniers mois, nous avons beaucoup appris tandis que nous passions d’un processus prévu d’embauche à une expérience de « renforcement » de l’équipe en place. Je dois admettre que ce changement que nous avons vécu correspond à la façon dont nos entreprises en démarrage assemblent des équipes performantes. Voici un résumé de nos expériences.

Lorsque nous avons eu terminé la première clôture du Fonds iNovia III, nous étions tous d’accord : il nous fallait d’autres membres d’équipe pour nous aider avec le flux d’occasions à venir et pour appuyer notre portefeuille d’entreprises actives. iNovia a affiché le poste au début décembre, et a d’abord défini le rôle à remplir comme celui d’un associé en investissement de capital de risque. Notre équipe s’est lancée à la recherche de la meilleure personne possible pour iNovia : quelqu’un qui partagerait notre ADN tout en ayant des compétences et une expérience complémentaires. Nous avons rapidement compris que le poste (comme nous l’avions défini) semblait technique et aride. Il ne représentait pas qui nous sommes, et encore moins la personnalité et l’attitude que nous cherchions chez le candidat idéal. Je crois que nous n’avions pas réussi à décrire le type de personne que nous cherchions vraiment.

Nous avons toutefois rapidement réalisé que Karam avait bien mieux réussi à résumer son propre point de vue sur le poste à combler dans un billet de blogue : Un emploi de rêve. Quand j’ai lu le billet, j’ai tout compris. D’autres ont ressenti la même chose, tant et si bien que nous avons parlé de supprimer notre offre d’emploi pour plutôt diriger les candidats vers le billet de Karam : s’ils étaient motivés à travailler au sein d’une telle équipe dynamique et dévouée, ils pourraient nous envoyer leur profil LinkedIn, leur nom d’utilisateur Twitter et un lien vers leur blogue. Nous pourrions ensuite répondre à la personne dont le profil correspondait le mieux à la culture d’iNovia, et tout simplement créer le poste précis selon les aptitudes et la personnalité de la personne idéale.

Décembre est cependant devenu février; le Fonds III a été annoncé, les fêtes sont arrivées et ont passé en trombe, et nous nous sommes concentrés sur la clôture des premières transactions du Fonds III en plus de réaliser la fusion de Tynt. Avant de procéder aux changements, nous avions déjà reçu 150 candidatures en plus de nombreux courriels et appels! Je suis sincèrement heureux de l’intérêt que nous avons suscité et j’ai été impressionné par la qualité des candidatures reçues. Les candidats provenaient de partout en Amérique du Nord et d’Europe, et ont compris :

– Des exploitants et des dirigeants d’expérience;

– Des étudiants, des banquiers et des consultants parmi les meilleurs;

– Des entrepreneurs locaux et d’anciens PDG;

– Et même quelques-uns de nos coinvestisseurs!

Les candidats qui se démarquaient pour moi étaient ceux avec lesquels nous avions développé une relation de confiance avec le temps. Dans un moment révélateur, un associé m’a posé la question suivante : « Chris, parmi les noms inscrits sur ta liste de candidats préférés, qui se serait bien intégré lors de notre récente retraite en équipe? » Quelle question pertinente! Dans notre quête pour un nouveau membre de l’équipe, nous cherchons évidemment le plus haut niveau de compétence possible, le leadership et la détermination requis pour survivre, l’expérience et le réseau de contacts qui serviront le mieux possible nos entreprises en portefeuille. Mais avant tout, nous avons besoin d’une personne avec qui nous avons des atomes crochus, une bonne chimie.

Cette chimie est comme le facteur inconnu, x, que nous cherchons chez les entrepreneurs que nous appuyons, chez les coinvestisseurs avec lesquels nous collaborons ainsi que chez les partenaires de l’industrie auxquels nous nous fions. La chimie est ce qui fait qu’une relation fonctionne. J’ai déjà cru qu’il fallait surtout trouver la bonne occasion au bon moment, et que les choses iraient pour le mieux dans ces circonstances. Puis j’ai compris que cela n’était vrai que si on trouvait aussi une bonne chimie, qui permet à chaque partie de comprendre l’autre, qui permet aux gens de se compléter et de faire confiance à ce qui est parfois invisible.

C’est ce que nous avons trouvé chez David, quelqu’un avec qui nous nous sommes découvert une chimie naturelle et immédiate. Ses 20 années d’expérience en ventes, en marketing et en développement des affaires serviront les intérêts de nos entreprises en portefeuille, mais, surtout, ses motivations entrepreneuriales sont parfaitement jumelées aux nôtres.

Bienvenue à bord, David!

Pour plus de détails sur l’arrivée de David Nault et sur celle de Chris Emergui comme partenaire en capital de risque, cliquez ici.



No Responses Yet to “Bâtir l’équipe”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: